Publié par : paysdesmasques | lundi, 18 octobre 2010

Pauline Marois existe-t-elle ?

Dès fois, je me demande si Pauline Marois existe vraiment tellement elle est absente. Une autre occasion manquée : la canonisation du frère André. On aurait dû la voir à Rome devant les caméras avec derrière elle une flopée de drapeaux du Québec. Ses stratèges, ou elle-même, y ont-ils seulement pensé ? À la place des couleurs québécoises, on a eu droit, à la télé et même à la une du Devoir, à un déploiement de larges unifoliés rouges et de quelques timides et modestes fleurdelisés, sans compter les banalités d’usage de la représentante libérale, madame Gagnon-Tremblay. Ce n’est sûrement pas elle qui aurait brandi le drapeau du Québec ! Mobiliser la nation, sortir les drapeaux, ce n’est pas le fort du PQ actuel. ( Comme il est loin, le parti dynamique et fonceur de René Lévesque, si loin que certains de ses déserteurs et diviseurs, les Bouchard, Legault et Facal, intriguent pour le remplacer… mais à droite cependant et en parlant de la pluie et du beau temps plutôt que de la seule question qui compte d’un point de vue historique : notre avenir de peuple en Amérique. )
Le chef d’un parti fait le parti. Il faut le voir et l’entendre en continu dans tous les grands débats et événements de l’heure, même les plus chauds. Et ce chef ne doit surtout pas avoir peur de faire peur, cette maladie typique du PQ. Un exemple : Pierre Curzi nous prévenant à l’avance qu’il n’y aurait pas de «soulèvement» au sujet de l’adoption sous le bâillon de la loi 103 autorisant les immigrants fortunés et la bourgeoisie francophone à angliciser leurs enfants au nom du principe, fallacieux dans les circonstances, des libertés individuelles brandi par l’inénarrable et confuse Christine Saint-Pierre, la ministre qui cache les rapports d’expert contredisant ce qui tient lieu chez elle de pensée politique. Mon dieu que l’époque est triste, l’impression que les Québécois francophones se couchent pour une autre génération.

Publicités

Responses

  1. Quel plaisir votre site Internet, on ne trouve que des billets passionnants.
    J’aime passer sur votre blog pour me changer les idées.
    D’ou vous provient votre suggestion, car entretenir un votre blog c’est enormement de boulot.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories