Publié par : paysdesmasques | samedi, 1 février 2014

Michel Arsenault à la commission Charbonneau L’arrogance de la procureure et de la juge en disent long sur l’incivilité rampante de notre société

Sonia Lebel, procureure de la Commission Charbonneau, qu’on dirait sortie tout droit des tribunaux vindicatifs de l’Inquisition, s’est montrée si grossière à l’égard du PDG de la FTQ, Michel Arsenault, qu’il a dû lui demander d’être polie, comme il l’était, lui. Il y avait de quoi! Pour attirer son attention, la « justicière » avait claqué des doigts, comme lorsqu’on appelle son chien, sans que la juge France Charbonneau, muette comme une carpe pour une fois, la rappelle à l’ordre.

Ni la procureure ni la juge n’en avaient fini avec lui. Normal, c’est leur boulot. Cependant leur ton, leurs mimiques, leurs impolitesse et arrogance me rendaient mal à l’aise : quoiqu’il dise, Michel Arsenault était condamné d’avance. Superfétatoire, cette vindicte, certains enregistrements de la police parlant d’eux-mêmes. Et puis, me semble-t-il, il y a des règles à suivre dans ce genre de commission d’enquête. À commencer par un respect minimum envers les témoins.

Comme l’observe le philosophe Alain Finkielkraut, ce qui marque la différence entre l’homme et les « autres réalités naturelles », c’est le respect. Il faut être coupé de la réalité pour ne pas voir que le lien social s’étiole devant la montée des comportements offensants ou méprisants regroupés sous le doux euphémisme « d’incivilités » qui débouchent un jour sur une société individualiste, violente, non fraternelle.

Rappelons-le, Arsenault était un « témoin », non un accusé. Poussons un peu plus loin. Durant l’interrogatoire, le chef syndical multipliait les détails. C’était son droit et celui aussi des auditeurs désireux d’en apprendre plus. S’en fichant royalement, et barbeuse comme d’habitude, la procureure Lebel lui lança pour lui signifier d’abréger : « Je peux aller prendre un café et revenir tantôt, si vous voulez… »

Encore une fois, France Charbonneau l’a laissée dire. Pire encore, incapable de résister à l’envie de mettre son grain de sel,   elle a ordonné à Arsenault de s’en tenir aux questions. Le lendemain, toujours sur la sellette, le témoin s’est fait demander par Sonia Lebel, adulée des journalistes qui la trouvent le fun, s’il avait gratté le dos de Tony Arcurso au cours d’un voyage sur son bateau…

Des insinuations en apparence anodines, diront certains. C’était sans doute ce que devaient penser l’animatrice Anne-Marie Dussault et son invitée habituelle, Isabelle Richer. Autocensure aidant, elles passèrent sous silence les incartades de la procureure Lebel, se contentant de résumer le témoignage de Michel Arsenault. N’empêche que cette façon cavalière de traiter les témoins n’en provoquent pas moins un malaise chez ceux qui n’ont pas perdu leur faculté d’indignation ou leur sens critique. C’est le cas de l’ancienne juge Suzanne Coupal, très sévère à l’endroit de l’attitude de son ex-collègue Charbonneau. On a pu s’en rendre compte, le même soir, lorsque l’animateur Patrice Roy lui a demandé de commenter ce qu’elle appelle parfois les « attaques » de la  commission contre certains témoins, comme Michel Arsenault, ce jour là.

On a envie de dire que le comportement vindicatif et agressif de la commission rend presque caduque son rapport final. Condamné d’avance, le grand patron de la FTQ. À quoi bon témoigner ? La pièce est déjà jouée.

god.pierre@videotron.ca

Publicités

Responses

  1. Entièrement en accord et c’est malheureux car il est vrai qu’un sens du respect humain ce soit perdu, je ne sais trop où ni trop pourquoi. Force est de constater qu’il y a de moins en moins d’engagement personnel et que les paroles n’ont plus le poid qu’elles ont eu jadis.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories